Un an au Japon: bilan après deux mois (+Bonus vidéo !)

Si je devais résumer ce second mois passé en quelques mots:

Hanami, Spa World et Actifed

Explications:

1/ Activités:

Qui dit mois d’avril, dit Hanami (la floraison des cerisiers). D’ailleurs un peu en avance cette année paraît-il.

Croyez-moi si je vous dit que ça vaut le coup de venir au Japon rien que pour voir ça ! je me rappellerais de mon premier cerisier comme du premier kangourou que j’ai vu en Australie. Je me suis inscrit sur Meetup pour participer à un pique-nique avec d’autres gens, c’était bien sympa, beaucoup plus de japonais qui parlaient anglais que de gaijin, d’ailleurs.

tako 3
Celui-là est rose, peut-être pas un cerisier ?
tako 4
Attention à mes chips !
tako 5
On dirait de la neige
tako7
une journée sympa qui se termine (commentaire peu inspiré…)

J’ai aussi voulu voir les cerisiers à Kyoto, mais je m’y suis pris un peu tard et je ne suis resté que 45 minutes là-bas (pour deux heures de train aller-retour, quel boulet me direz-vous). Mais à ma charge il faisait froid, c’était la nuit et il pleuvait donc j’ai pas trop voulu traîner. En plus il y avait énormément de touristes, et en sortant de la gare une vieille clocharde (facile 80 ans) descend son pantalon devant moi et se met à pisser en pleine rue, le cul à l’air devant tous les passants. Welcome to Kyoto… J’ai quand même pris quelques photos (des cerisiers, pas de la vieille) histoire de pas y être allé pour rien:

tako 8
Blindé de touristes, même sous la pluie
self
Auto portrait, plein de joie de vivre.

Avril, c’est aussi le mois ou j’ai enfin découvert Spa World, qui se trouve à 5 minutes à pied de l’hôtel où j’habite. C’est un pote de l’hôtel,  Cédric, qui m’a accompagné là-bas la première fois, et avec qui j’y retourne désormais chaque semaine. La première fois est assez galère pour savoir comment faire et où aller, donc je recommande d’y aller avec un pote qui connaît, mais ça vaut vraiment le coup. Le bâtiment est très moche de l’extérieur mais à l’intérieur, ça tue ! il y a des saunas et spa avec une déco européene et asiatique sur plusieurs étages, et l’accès change tous les mois pour les hommes et femmes.

Au début ça fait bizarre de se trimbaler le zgeg à l’air, mais on s’y fait et s’est très agréable même si j’ai droit parfois à des coups d’oeil curieux de la part des japonais. Il y a aussi une salle de sport ou vous pouvez faire muscu et cardio. Le prix d’entrée est de 1000 yen mais avec l’hôtel où je loge j’ai droit à un billet d’entrée à 900 yen. C’est toujours ça. Attention, tatouages interdits, ou alors cachez le comme vous pouvez.

J’ai failli oublier l’événement du mois: mon premier tremblement de terre au Japon ! A 5h33 du matin, le 13 avril ! Je dormais pas (insomnie) quand tout à coup j’entends un grondement, au début je pensais qu’il y avait un couple dans l’hôtel qui avait passé la vitesse supérieure, puis le sol s’est mis à trembler et là j’ai compris. Et je l’ai bien senti vu que je dors par terre sur un futon. Ensuite, la pièce s’est mise à tanguer de gauche à droite. Je sais pas pourquoi mais je me suis mis à compter les secondes, sans bouger, jusqu’à ce que ça s’arrête. Payes ton instinct de survie en mousse… si ça avait été un gros tremblement de terre je me serais pris le plafond sur la tronche sans broncher.

Pour finir, j’ai aussi vu des singes à Kyoto. 500 Yen l’entrée à la montagne, après c’est sur faut aimer les singes mais ça vaut le coup pour voir la vue de Kyoto.

Pas super à l'aise entouré de ces bestioles
Pas super à l’aise entouré de ces bestioles

2/ Boulot:

Il est temps que je trouve autre chose… parfois aucun clients au restau et d’autres trucs qui me gênent: sale ambiance et organisation du boulot foireuse, hygiène limite, etc… si Gordon Ramsay venait dans mon restau il aurait une attaque.

J’ai aussi bossé une semaine lors d’un festival français à Umeda, dans un grand “Department Store” (je sais plus comment ça se dit en français). Horaires: 10h à 20h/21h, à distribuer des morceaux de bacon en gueulant “ilashaimassé” ou faire la tchatche au client qui venaient manger au stand de mon restau. La clientèle la-dedans est à 98% féminine, dont beaucoup de femmes friquées avec le sac Louis Vuitton et le style qui va avec.

Les clients n’arrêtaient pas de me poser toujours les mêmes questions: “d’où tu viens”, “quel age tu-as ?” bref j’aurais du mettre un disque à ma place ça aurait été pareil. Beaucoup voulaient me prendre en photo avec eux, donc à chaque fois je leur donnais mon mail pour qu’ils m’envoient la photo:

han1
Mais pourquoi je fais le signe V moi aussi…

Mon boss m’a pris la tête car un couple était en train de me parler alors que j’essayais d’alpaguer le chalant à coup d'”Ilashaimassé”, et il débarque et me gueule dessus en français “il faut pas discuter avec les gens, ils doivent s’asseoir, manger et partir !”. Bref ça m’a gonflé et je lui ai dit en fin de journée que si je faisais pas du bon boulot j’allais arrêter de venir travailler… ce qui l’a calmé vu que le lendemain c’était samedi et qu’il avait besoin de moi (journée mega busy en perspective).

Après cette prise de tête, il ne m’a rien dit le lendemain et l’ambiance au restau est devenu un peu tendu, mais je laisse couler… j’ai eu ma première paye pour le mois de février où j’ai bossé quelques jours et ils manquaient deux heures non payées (13,5h au lieu de 15,5h). Normalement je serais payé le 25 Avril, on verra bien si il m’a encore arnaqué de quelques heures.

On est allé boire des bières avec tout le staff qui a participé au festival français une fois qu’il s’est terminé, c’était sympa. Ils boivent vraiment comme des trous les japonais, on dirait un concours de celui qui boit le plus rapidement possible.

chin
Le serveur masqué

J’ai aussi bossé une journée dans un train (toujours avec mon restau): on a préparé des bento le matin et installé nappes, bouteilles de vin et bière dans un train minuscule qui a fait un aller-retour jusqu’au Sud d’Osaka. Sympa comme expérience. Comme prévu, les clients ont liquidé toutes les bouteilles en un temps record.

Je me suis inscrit aussi sur des sites pour donner des cours d’anglais/français mais ça n’a rien donné, ou plutôt si, j’ai eu un mail auquel je n’ai pas encore répondu pour un cours mais c’était durant le festival donc pas le temps. Allez, je me sors les doigts du … et je vais chercher des étudiant(e)s !

3/ Santé:

Alors niveau santé, ça a pas été très fun ces mois de mars/avril et ça l’est toujours pas car je suis malade depuis une semaine. J’ai enchaîné les rhumes, mal de gorge et toux à la suite, et je suis à cours d’Actifed. J’ai acheté une boîte de médoc similaire pour 980 yen, qui ont bien fonctionné pour le rhume mais qui m’a duré deux jours, et je tousse toujours comme un vieux cheval donc c’est miel et citron à gogo.

D’ailleurs, presque tous le monde tousse dans mon hôtel.

Pour le poids, finalement j’ai perdu autour de 5 kilos. Pas mal de gras surtout, grâce à la bouffe japonaise qui est moins sucrée qu’en France. Maintenant je suis en mode prise de masse, je bouffe poulet et riz et un max’ de protéines dès que je peux. Je me suis remis à la muscu: exercices au poids de corps, pompes, abdos etc… et j’ai aussi bricolé des haltères avec des bidons de flottes: la solution la plus économique que j’ai trouvé pour remplacer des poids. Mais j’y reviendrais dans un prochain article dédié à la muscu au Japon. Tout un programme.

Je vais aussi à Spa World une fois par semaine pour y faire de la muscu, il y a des machines et haltères. Pas super fournie mais mieux que rien. C’est cool Spa World.

4/ Vie sentimentale et rencontres:

nope

Je vous raconterais peut être un jour si vous êtes sages.

Et en cadeau bonus, une vidéo-réaction à 2 girls 1 cup d’un membre du staff de mon hôtel (je sais, je suis immature comme mec):

10 commentaires

  1. Sacré Mat, toujours avec ton “2 girls 1 cup”. On dirait presque que c’est toi qui a tourné la vidéo et qui fait la promo dans le mode entier. Excellent !

  2. hmmm bonjour tout d’abord super site

    et une question (dont peut être le sujet a été abordé) c’est rapport au racisme (ou pltutôt xénophobie ) étant noir et voulant i aller une semaine est je du soucis a me faire ?

    1. Salut

      Rien que la semaine dernière j’ai vu un groupe de japonais lapider un noir dans la rue. Je plaisante bien sur, tu peux y aller sans crainte. Tu auras peut-être droit a des coups d’oeils ou remarques débiles mais rien de méchant, donc pas de soucis à te faire.

  3. Salut salut !

    Bien ce site, j’ai découvert ça il y a 2h et rêvant de partir au Japon, ce site me sert un peu de tuto pour comment voyager/vivre au Japon. Bon il faut une organisation de malade mais j’ai bientôt 20 ans alors j’ai largement le temps de préparer tout ça..

    Bref, c’est vraiment marrant de suivre tes péripéties.

  4. ton restaurant est francais ?
    les menus pas trop difficile de comprendre les commandes des clients avec leur Japonais et la maniere de dire les mots des plats etrangers.

    1. Oui restau français, je prenais simplement les commandes pour les desserts ainsi que pour le vin et boissons, donc facile à comprendre.

  5. J’oubliais aussi :)
    Ton salaire de 85000 et quelques tu comptais les -20% dû au Working Holiday ou le fait d’être payé en liquide à permis d’eviter cela ?

    donc avec 85000 on peut “vivre” car j’entends toujours, le Japon est cher blabla…

    Et maintenant quel job ? les cours ne te permettent pas d’avoir autant de revenus n’est ce pas ?

    J’attends ton prochain article ! merci Mat ! ;)

    1. Je parlerais bientôt du coût de la vie à Osaka et mes dépenses dans un nouvel article. Faut juste que je me sorte les doigts du —.
      C’est quoi cette histoire de 20% ? des taxes ?

  6. Merci ! on l’attend avec impatience :)
    oui tu etait payé au black alors ?
    car si tu es déclaré le patron doit te deduire 20% de ton salaire… c’est une foutu loi sur le visa travail vacance….

    sinon ca se passe bien pour les cours de francais anglais ? ^^

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *