Un an au Japon: bilan après huit mois

Ça y est, c’est enfin l’automne. Les températures sont redevenues supportables, ont a eu une baisse d’environ 10° en l’espace de deux-trois jours. Un coup tu transpires comme un chacal le soir, et deux jours plus tard il faut sortir un pull. Ça fait bizarre de dire ça mais j’avais vraiment hâte que l’été se termine.

Pour infos, je viens de relire mes notes et le 10 octobre il faisait 29°c dans ma chambre, et super humide. Et dire que c’est monté jusqu’à 36°c…

Voyons ce qui s’est passé ce huitième mois au Japon:

Pour commencer, j’ai un nouveau taf: je bosse dans une école de français. Comment j’ai trouvé ce boulot ? Et bien en donnant un cours de français privé à la directrice (rien de sale hein, bande de pervers).

Après avoir trouvé mon contact sur enjoy lesson, elle m’a donnée rdv dans un starbucks – d’ailleurs j’ai bien galéré pour le trouver – puis à la fin de la leçon elle m’a dit qu’en fait elle bossait dans une école de français et m’a donné sa carte. Puis elle m’a dit qu’elle cherchait des nouveaux professeurs et m’a proposée d’aller visiter son école. Donc on y est allé (elle a payé le métro), là-bas j’y ai rencontré deux autres prof de français puis on a fait un mini entretien d’embauche.

Vu qu’un des deux profs se barre bientôt, ils m’ont proposé de venir faire des cours de temps en temps, payé 2000 Yen de l’heure + frais de transport. Et donc me voilà prof dans une deuxième école de français, en plus de celle où je donne des cours le jeudi avec les deux obachans (mais qui paye 3000 Yen).

Bon jusqu’à présent ça se passe pas trop mal, j’y vais surtout les mardi, je fais une formation d’une heure avec un des prof qui me fait un topo sur l’étudiant à qui je vais enseigner puis je fais le cours à l’étudiant. Le problème c’est que dois y aller en costard, et je suis pas super à l’aise. Déjà il a fallu que j’achète des chaussures classe et une cravate. Pour les shoes, j’en ai eu pour 2000 Yen, et la cravate je l’ai acheté 105 Yen au Hyaku Hen shop. J’ai du checké des tuto sur youtube pour apprendre à faire un noeud de cravate.

Bref pour les cours c’est parfois relou car je dois enseigner un point de grammaire en particulier: l’impératif, le pronom ‘en’ et ‘y’, le subjonctif… des trucs que j’ai étudié au collège il y a 20 ans et que j’ai complètement oublié. Et aussi car je dois parler super lentement aux élèves… fatiguant.

Je pense continuer à bosser là-bas jusqu’à la fin de mon visa. Ça me fait une expérience et j’apprend quelques trucs que je réutilise dans mes cours privés.

A l’autre école où je bosse, j’enseigne à deux dames japonaises de 60 ans environ. La dernière fois, une d’elles me dit: “ça y est monsieur mathieu j’ai regardé Amélie Poulain” (parce que je lui avais dit de le regarder)

Moi: “alors c’était bien ?”
Obachan: “non je n’ai pas aimé.”
Moi (surpris):” ha bon pourquoi vous n’avez pas aimé ?”
Obachan (elle a un peu galéré à expliquer):”parce qu’il y a trop de gens nus”

En fait, sa famille s’est pointé chez elle au moment de la scène de sexe du film et lui ont demandé ce qu’elle matait là… la pauvre elle s’est tapé la honte à cause d’Amélie Poulain. D’ailleurs je ne me rappelait même plus qu’il y avait une scène de sexe dans le film.

Vous allez dire que je le fais exprès, mais j’ai encore passé une nuit blanche à cause d’un Macha latte bu durant un cours vers 20h du soir… je suis trop sensible à la caféine. La prochaine fois je prendrais un jus de pomme.

Niveau sorties, j’ai fêté le départ d’un pote (un voisin de l’hôtel où j’habite) et j’ai fini torché comme jamais. Plus jamais ça ! Je me suis ramassé dans un mur en rentrant en vélo… où c’était des poubelles, enfin je sais plus trop.

Je suis retourné à Uji, vers Kyoto. Je vous recommande cet endroit si vous avez le temps d’y aller, c’est plutôt joli.

uji kyoto
Uji, vers Kyoto

Je suis aussi allé à Kyoto un week end. Vu que j’avais acheté un nouvel objectif pour mon Sony Nex 5N je me suis lâché sur les photos.

Le deuxième jour il pleuvait, alors je suis allé au musée du manga. 800 yen l’entrée, ouille. C’est juste une bibliothèque avec deux-trois panneaux explicatifs sur comment on fait les mangas et pleins de mangas à lire, certains en français, italiens, anglais…

Les photos étant interdites en plus, je n’ai rien a vous montrer mais je vais vous raconter une histoire marrante: on a eu droit a un spectacle durant la visite, un japonais faisait défiler des BD en trois-quatre images sur un vélo (ça porte un nom spécifique mais j’ai oublié): en gros il montre les dessins à la suite qui forme une mini histoire, la dernière image étant la chute de l’histoire bien entendu.

Alors au début c’était mignon, ça faisait rire les gamins qui étaient dans la salle, dont une petite fille japonaise qui avait une rire flippant genre film d’horreur.

Bref… au bout d’un moment, juste quand ça commençait à me saouler, il démarre une nouvelle histoire (le mec parlait japonais mais les histoire étaient faciles à comprendre): 1ère image: Pinocchio veut faire de la chirurgie esthétique. 2ème image, Pinocchio se fait refaire le nez en pointe. 3ème image: Pinocchio va montrer son nez à Gepeto. 4ème image: Pinocchio dit un mensonge, son nez s’allonge, transperce le crane de Gepeto et y’a du sang partout !

Là bien sur les gamins ne rigolaient plus, mais moi j’étais tellement plié de rire que j’en ai pleuré pendant cinq minutes. Le clou ça a été l’histoire suivante: un gamin qui gonfle un ballon, il souffle, il souffle, et à la fin sa tête explose. J’étais mort de rire, les gamins ne bronchaient pas. Finalement je n’étais pas déçu d’avoir payé 800 Yen car j’ai bien rigolé.

1000 tori kyoto
Les 1000 Tori à Kyoto

Sinon histoires en vrac:

  • Dans le métro, j’ai vu un mec avec un pif énorme et parfaitement rond genre Super Mario. Au début j’ai cru que c’était un nez en plastique, mais non, le mec avait vraiment un nez énorme. Pas besoin de costume pour Halloween.
  • J’ai fini de mater Breaking Bad. La fin est bof… mais je pense qu’il y aura surement des épisodes en plus car on ne sait pas ce que deviennent certains personnages.
  • J’ai aussi fini de regarder la première saison de Shingeki No Kiojin. Regardez-cet anime !
  • Quelqu’un a volé mon yaourt à boire dans la cuisine de l’hôtel… la haine. Mais je crois savoir qui c’est…

RDV le mois prochain pour le bilan des neufs mois ! (purée ça passe vite ! )

6 commentaires

  1. Bravo pour ce témoignage très instructif.
    Une question me taraude, à propos de ces cours de français. Non, ce n’est pas sur vos relations avec la directrice ;)

    L’apprentissage du français a t’il le vent en poupe en Chine ? J’en suis assez étonné… positivement en tout cas.
    Je savais, à l’inverse, que l’apprentissage du chinois commençait a progresser en France.

    Merci

      1. :)

        Alors là, c’est la honte… Voilà ce que c’est que de lire des articles tout en s’occupant d’un enfant.

        Désolé… mais pour le Japon, cela m’intéresse aussi !

        1. Je dirais que le français et la France a toujours eu la cote au Japon, vu le nombre de japonais qui apprennent le français ici et le nombre de magasins au nom français (même s’il ne veut rien dire parfois…).

  2. Alors, ça fait bien 9 mois maintenant. Le temps d’une grossesse^^ L’accouchement s’est bien passé, la maman se porte bien ? Déjà l’idée du retour dans trois mois ou tu t’installes un peu plus ? On dirait que tu as trouvé ton rythme de croisière il n’y a pas si longtemps (boulot, vie quotidienne… A moins qu’il faille fuir avant l’été prochain et sa canicule ?

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *