Devenir professeur de français au Japon: le premier cours (la leçon d’essai)

 

Dans les articles précédents de la série ‘devenir professeur de français au Japon’ je vous ai expliqué:

  1. Où trouver des élèves
  2. Les erreurs à ne pas faire (partie 1 / partie 2)
  3. Quel matériel utiliser pour les cours.
  4. La F.A.Q.

Aujourd’hui on va voir un point important qui est le cours d’essai.

D’abord, quelques conseils et remarques:
  • Arrangez vous pour ne pas avoir trop de trajet à faire. N’hésitez pas à dire à votre étudiant que ça vous arrange plus à tel ou tel endroit, et demandez lui ce qui lui convient le mieux. Trouvez un arrangement.
  • La plupart des élèves que j’ai eu veulent prendre des cours entre 17h – 20h la semaine.
  • Soyez hyper flexible pour vos horaires !
  • Venez en avance et faites du repérage si vous devez donner un cours dans un endroit que vous ne connaissez pas.
  • Ne rentrez PAS dans le café tant que votre étudiant n’est pas arrivé ! Si jamais il ne se pointe pas vous aurez payé un café pour rien !
  • D’où l’utilité de bien confirmer son RDV ! Un téléphone vous sera utile.
  • Ne soyez pas surpris, la grande majorité des japonais qui veulent apprendre le français sont des filles !
  • Articulez et parlez clairement, pas trop vite.
  • Essayez de détendre l’atmosphère, soyez souriant. Ce sera peut-être la première fois pour votre étudiant qu’il parlera à un étranger donc il sera certainement très nerveux.




Comment s’habiller ?

Idéalement vous devriez mettre une chemise + cravate + pantalon. Je pense que c’est une bonne idée de s’habiller comme ça pour un premier cours car ça montre que vous êtes un prof sérieux. Pour les cours suivants, rien ne vous oblige à vous habiller toujours de cette façon mais il faudra vous habiller un minimum correctement (mettez une chemise). En été, portez une chemise à manche courte ou une chemise légère.

Que vous mettiez une chemise+cravate ou que vous veniez en jean, l’important est de ne pas ressembler à un clodo et d’être propre.

Faut-il faire payer la leçon d’essai ?

Bien sûr que oui ! Il faut au moins que ça vous paye votre déplacement ainsi que la boisson si vous vous donnez RDV dans un café. Certains japonais font la ‘tournée’ des leçons gratuites disponibles…

Pour chaque leçon d’essai, je demande donc 1000 Yen. Les leçons suivantes passent au tarif normal (2500-3000 Yen). N’oubliez pas de le préciser à votre élèves pour ne pas laisser planer de doute. Précisez aussi si vous voulez qu’elle paye pour le transport ou pas.

Où donner son premier cours ?

Dans n’importe quel café, tant que les boissons ne sont pas hors de prix et que c’est assez calme pour pouvoir s’entendre parler. Il y a une chaîne de café que j’aime bien à Osaka et qui s’appelle ‘Cafe Veloce’. Beaucoup de profs donnent des cours privés là-bas d’ailleurs… j’y entend souvent parler anglais ou français. Les boissons ne sont pas chers (à partir de 200 Yen le café ou thé) et c’est calme, c’est pour ça que ça a du succès auprès des profs privés je pense.

Sinon, Starbucks est pas mal quoiqu’un peu cher (mais au moins c’est interdit de fumer à l’intérieur). J’aime bien aussi ‘Doutor’. ‘Chococro’ est pas mal aussi quoiqu’un peu trop sombre. Bref, à vous de voir. A part Starbucks il s’agit d’enseignes que l’on trouve à Osaka mais je pense qu’ils doivent avoir les mêmes chaînes dans le reste du pays.

Déroulement du cours d’essai:

D’abord, prenez le temps de vous installer et de sortir votre matériel de cours. Si vous pouvez, installez-vous côte à côte et non pas face à face: les petites tables de café pour deux n’ont pas assez de place pour mettre vos boissons ainsi que votre matériel de cours… donc installez vous là où il y a de la place !

Ensuite, il faudra vous présenter et demander à votre élève de se présenter. Demander d’abord à votre élève quelle langue utiliser (français, anglais ou japonais) puis présentez vous, ensuite ça sera son tour. La présentation est importante car elle permettra de tester son niveau et de voir quelles sont ses bases en français.

Lorsque vous vous présentez, dites votre âge, quelles langues vous parlez, ce que vous faisiez avant en France, où vous avez voyagé, vos hobby et d’où vous venez en France: pensez à prendre une carte de France avec vous ! Présentez votre région, ses traditions, lieux connus etc…

Ensuite, demandez à votre élève de se présenter: demandez-lui

  • si elle est déjà allé en France
  • quels sont ses occupations, passe-temps etc… (sport ? cinéma ?)
  • depuis quand elle apprend le français (elle a déjà pris des cours privés?) ou pourquoi elle souhaite l’apprendre
  • enfin, son objectif: parler couramment, pouvoir se débrouiller en voyage à Paris, etc…

Durant la présentation il sera important de prendre des notes sur votre élève, que vous mettrez précieusement dans son dossier de cours personnel (une pochette plastique avec ses cours, corrigés à rendre, notes diverses… que vous apporterez à chaque RDV avec lui/elle. On en trouve dans tous les 100 yen shop).

Cette fiche est vraiment importante à faire car elle vous servira à ne pas vous perdre entre vos différents élèves, car au bout d’un moment vous ne saurez plus qui a fait quoi, et qui est qui (il se peut qu’elles aient les même prénoms!).

Pensez à noter:

  • son nom
  • niveau de langue (débutant/intermédiaire/confirmé)
  • la date de votre premier cours
  • son objectif de langue
  • ses hobbies, passions
  • si elle est déjà allé en France
  • Et enfin à la fin de chaque cours suivant ce que vous aurez étudié avec elle durant la leçon, et les points à voir/revoir.

Les présentation devraient vous prendre pas mal de temps… donc vous pourrez passer le reste de l’heure soit en attaquant directement le cours si votre élève est débutant (il faut au moins qu’elle ai appris des mots de français pour se première leçon!).

Si vous ne comprenez ni l’anglais, ni le japonais, attaquez directement par le premier cours du bouquin (je recommande celui-là) qui est ‘se présenter’.

Si vous n’avez pas de livre, apprenez lui:

  • ‘Bonjour, je m’appelle…’ ‘et vous ?’.
  • Je suis français/japonais
  • J’habite à…
  • Je suis professeur de français (ou autre métier).
  • J’aime le cinéma, j’aime le sport etc…

L’essentiel sera de répéter et faire répéter un maximum votre étudiant ! Avancez à son rythme et laissez le/la parler et terminer ses phrases. Ne soyez pas trop chiant avec la prononciation. Et laissez de petits temps de pause pour qu’il puisse assimiler ce que vous venez de dire.

Si votre élève parle déjà bien français, discutez de n’importe quel sujet (voyage, culture…), sinon essayez de faire une leçon que vous jugez à son niveau, ou alors étudiez un article de journal/blog que vous aurez imprimé avant.

Si vous avez des exercices de grammaire sous la main, essayez d’en faire un ou deux.

Surtout, pensez à notez des explications des mots qu’elle ne comprend pas sur une feuille vierge que vous lui donnerez à la fin du cours ! Il ne faut pas que votre étudiant reparte sans rien !

Enfin, cinq minutes avant la fin de la leçon demandez à votre élève:

  • comment ça s’est passé
  • si elle a des questions
  • si vous parlez trop rapidement
  • quels sont les sujets qui l’intéresse pour les prochaines leçons
  • quels jours et heure elle préfère vous voir (certains élèves veulent des cours une fois par semaine ou une fois toute les deux semaines, quand ils ont du temps de libre…)

Prenez RDV pour la prochaine fois (notez ça dans votre téléphone avec une alarme pour ne pas oublier et pas sur un bout de papier que vous risquez de perdre !).

A ce moment là votre élève devrait sortir une enveloppe avec 1000 Yen dedans. Certains payent avant la leçon. Normalement ils mettent l’argent dans une enveloppe blanche, mais ne soyez pas surpris si c’est une enveloppe colorée avec des Hello Kitty ou des personnages Disney… j’ai parfois droit à un petit mot dedans (‘merci pour la leçon’ ou autre). Ça ne signifie pas (forcément) que votre élève essaye de vous draguer, donc ne vous méprenez pas !

Et voilà, vous avez donné votre premier cours de français au Japon !

Il s’agit de ma méthode, rien ne vous oblige à faire pareil. Si vous avez des questions ou conseils laissez un com’, merci !