etre prof de français au Japon - Japanoob.fr

Etre prof de français au Japon: quelques conseils

Dernier article de la série « Prof de français au Japon ».

On a déjà vu auparavant:

Ici je vais vous donner quelques derniers conseils pour la route, qui pourront vous aider si vous décidez de devenir prof de français privé au Japon. Il y a certains conseils que j’ai déjà donné dans les articles précédents mais qui sont toujours bons à rappeler:

  1. Dès que vous arrivez au Japon, inscrivez-vous sur les sites de cours privés (cliquez-ici pour voir lesquels)
  2. Faites attention à votre profil sur les sites de cours: mettez les annonces en anglais/français/japonais, mettez une photo sérieuse ou alors qui montre vos hobbies/passions (voyages, musiques). Parlez de vos passions et des pays que vous aimez. Ainsi vous aurez peut-être des points communs avec des japonais qui voudront alors vous rencontrer pour des cours.
  3. Utilisez un support matériel pour vos cours: c’est-à-dire UN LIVRE ! Je recommande celui-ci (lien Amazon). Vous pourrez aussi le trouver directement en librairie au Japon (2500 Yen). Il est bien pour les débutants. Pour les étudiants au niveau avancé je vous recommande celui-ci et celui-là.
  4. Ayez un téléphone ou un smartphone pour aller sur le net et voir vos messages.
  5. Parlez lentement et articulez
  6. Apprenez à vous taire: ne coupez pas la parole à votre étudiant. Laissez le réfléchir.
  7. Ne parlez pas trop et évitez de vous mettre près des coins fumeurs dans les cafés sinon vous aurez mal à la gorge !


  8. Évitez les phrases et mots parasites genre ‘heuu’ ‘alors’ etc… il faut que tout ce qui sort de votre bouche puisse être compris par votre élève.
  9. Portez une montre (achetez-en une au 100 Yen shop si il faut). Sinon, placez vous de façon à avoir une horloge en face de vous pour vérifier la durée du cours.
  10. Faites des cartes de visite
  11. Créez un site web pour vos cours (pas nécessaire mais ça fait pro)
  12. Faites un dossier par étudiant, avec ses cours, photocopies et fiche infos. Vous trouverez des pochettes transparente dans les 100 Yen shop.
  13. Faites une fiche perso pour chacun de vos étudiants avec des infos sur eux que vous aurez prises lors de votre cours d’essai (plus d’infos ici).
  14. Faites payer votre cours d’essai ! (1000 Yen)
  15. Prenez un bescherelles avec vous, ou un petit bouquin de conjugaison.
  16. Évitez de parler japonais ou anglais pendant vos cours, utilisez le français au maximum.
  17. Utilisez une tablette genre Ipad pour vos cours si vous en avez une. C’est fun à utiliser.
  18. Faites du repérage pour savoir ou vous irez donner vos cours. Vérifiez les prix de chaque café, si l’endroit est calme, si il y a de la place… et soyez précis lorsque vous l’indiquerez à votre élève !
  19. Ne buvez pas de café ou jus d’orange après 17h si comme moi vous-êtes sensible à la caféine/vitamine C. Vous ne pourrez pas dormir sinon.
  20. Reconfirmer votre cours le jour même ou la veille pour être sur que votre étudiant ne vous a pas oublié
  21. Venez à l’heure ou un peu en avance
  22. Si vous avez le temps, faites des cartes du style ‘flashcard’ avec des dessins de paysages, lieux, moyens de transports, personnes… pratique et marrant à utiliser pour apprendre à décrire les objets, les personnes…
  23. Ne dites pas combien de temps vous restez au Japon, soyez vague si on vous le demande
  24. Si vous partez du Japon, soyez cool et refilez vos étudiants à un pote qui donne aussi des cours de français
  25. Donnez des devoirs à faire à la maison. Sinon, demandez à votre étudiant de tenir un journal (quelques lignes sur ce qu’il/elle a fait dans la semaine)
  26. Prenez des notes à la place de votre étudiants sinon vous perdrez trop de temps durant les leçons, et donnez leur à la fin du cours. Il faut qu’ils repartent avec quelque chose à la fin du cours (notes, photocopies d’exercices, de textes…).
  27. Vous remarquerez que les japonais oublient très souvent les articles ‘le/la/les/un/une/de la/des/du…’ travaillez un max’ dessus !
  28. Et souvent ils confondent ‘je sais’ et ‘je connais’. Bien leur expliquer la nuance.
  29. Enfin, il faudra peut-être réviser vous-même le subjonctif, conditionnel, le plus que parfait, les propositions relatives, les déterminants… des trucs bien chiants que vous n’aurez pas vu depuis le collège !
  30. Pendant les cours n’hésitez pas à faire des schémas et dessins pour expliquer plus clairement si votre étudiant ne comprend pas
  31. Prenez le temps à la fin de chaque cours de noter sur sa fiche perso les points négatifs/positifs de votre étudiants, les devoirs à faire pour la prochaine fois, la date de la prochaine leçon, les points à revoir…
  32. Durant vos leçons, évitez de trop critiquer le Japon: par exemple, ‘en France on a ça et pas vous’ ‘Ici il fait trop chaud, trop ci trop ça…’. Les japonais n’aiment pas trop que des étrangers critiquent leur pays.

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour les derniers articles et les conseils sur l’enseignement du Français au Japon.
    Ca aide énormément les « profs » qui débutent.

    Merci !

  2. Salut, moi c’est Jérémy, je compte effectuer un PVT au Japon d’ici 2 à 3 ans et donc, tu t’en doutes, pour moi ton blog est une vraie mine d’or d’information. Et donc je te remercie d’avoir pensé aux autres, rien qu’en le survolant j’ai déjà appris beaucoup de choses, je le met en favori, et je viendrai régulièrement y jeter un oeil, je le trouve très intéressant en plus de ça.

    Cordialement, Jérémym90

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *