Setsubun: la fête du lancer de haricots

Le 3 février au Japon, c’est le Setsubun: il s’agit d’une fête nationale célébrée chaque année pour l’arrivée du printemps.

Qu’est-ce que ça signifie, Setsubun ?

A l’origine, le Setsubun est un fête chinoise qui est arrivée au Japon au VIIIème siècle. Les Setsubun sont les nœuds qui séparent chaque section d’une tige de bambou. Chaque section symbolise une saison, donc le Setsubun représente le moment charnière entre chaque saison.

Autrefois on fêtait quatre Setsubun mais actuellement seule celle du printemps est encore célébrée.

Comment fête t-on le Setsubun ?

Le rituel de Setsubun le plus connue est le mame-maki ou ‘lancer de haricots’, qui consiste à lancer des graines de haricots par les fenêtres des maisons en criants ‘Oni wa soto ! Fuku wa uchi !’, ce qui veut dire ‘Dehors les démons ! Dedans le bonheur !’

Le but est de faire fuir le malheur incarné par les oni (‘démons’) qui veulent envahir les maisons lors de la nouvelle année, et pour attirer la chance chez soi.

Mais le Setsubun est aussi fêté dans certains temples où des prêtres ainsi que parfois des célébrités (des acteurs de drama, geishas, sumos, chanteurs…) jettent des haricots sur la foule, ainsi que des bonbons, des enveloppes avec de l’argent mais aussi des haricots enveloppées de feuilles d’or ou d’argent. Il y a aussi des danses et chants. Les plus gros événements sont diffusés à la télévision, où vous verrez les gens tendre des sacs plastique pour recolter le maximum de haricots et de cadeaux jetés.

Certains se déguisent en démons pour faire peur aux enfants qui leurs jettent des haricots pour les faire fuir. Des masques pour enfants sont aussi vendus en magasins avec des sachets de haricots.

Enfin, après le rituel du jet de haricot, chacun doit manger le même nombre de haricots que son âge pour être en bonne santé an long de l’année.

japon setsubun
Oni portant un ehomaki à Family Mart

Une autre tradition du Setsubun consiste à manger des gros maki (appelé ehomaki) en silence et d’un seul coup. Cette tradition là est particulière au Kansai et a démarré à Osaka mais se répand de plus en plus dans le Japon.

2 commentaires

  1. C’est marrant cette fête. Et finalement pas loin d’être universelle.
    le carnaval n’est pas différent. Costume,s fin de l’hiver, cadeaux et envois de projectiles.
    Même le jeté de haricots… traditionnellement e Italie à la Renaissance on s’envoyait des bonbons, des pièces de monnaie et des gâteaux.. Ça se pratique toujours dans la région du Nord où les édiles municipaux lancent du balcon de la mairie, des gâteaux et des bonbons. C’est ce qui a donné le lancé de confettis (originellement des gâteaux remplacé par des gâteaux en plâtres puis en papier).

    Alors joyeux Setsubun à toi ;-)

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *