Étiquette : slider

La Shingeki No Kyojin mania au Japon

Vu que je viens de terminer de regarder la première saison de Shingeki No Kyojin, je vous met une fournée de photos prises à Osaka et qui montre l’ampleur que cet anime prend au Japon, au même titre que One Piece et compagnie. Je précise que je ne suis pas un gros fan d’anime mais Shingeki No Kyojin envoi du lourd, surtout l’épisode 21.

Bref je le recommande, même si ce n’est pas pour les plus jeunes vu le nombre de scènes bien gore qu’il y a.

shingeki14
Des gateaux Shingeki
shingeki16
Figurines Shingeki
shingeki02
A Tsutaya vers Dotombori
shingeki03
Goodies Shingeki. Mais qui voudrait acheter ça ?
shingeki06
Du cosplay Shingeki No Kyojin
shingeki05
Illustrations exposées à Tsutaya

shingeki07
Même dans les UFO catcher
shingeki08
Et le top, le camion Shingeki No Kyojin qui circule à Umeda avec la musique de l’anime à fond.

Laissez un com’ pour dire ce que vous pensez de cet anime !

Budget, dépenses et coût de la vie à Osaka pour un mois

Note: article non définitif, il sera mis-à-jour si jamais je m’aperçois que j’ai des dépenses supplémentaires ou moindres.

Faisons le point sur mon budget et mes dépenses sur un mois.

On va la faire simple:

  • Loyer: 30000 Yen/mois
  • Machine à laver: 100 Yen par semaine soit 400 Yen/mois
  • Coiffeur: je sais, j’ai pas beaucoup de cheveux et je pourrais le faire mois même mais je préfère me faire raser les tifs à Shinsekai. Pas cher et vite fait bien fait: 700 Yen toute les deux semaines soit 1400 Yen/mois
  • Spa World (j’y vais principalement pour la salle de gym): 900 Yen par semaine soit 3600 Yen/mois (up: j’ai trouvé une salle de gym à 600 Yen la session)
  • Bouffe: ça varie entre 600 et 1000 Yen par jour. Vous pouvez vous en sortir pour beaucoup moins cela-dit. Prenons 800 Yen en moyenne par jour soit 22400 Yen/mois (173 €/mois)
  • Transport: je prend le métro et le train deux ou trois fois par semaine pour aller donner des cours ou sortir en boîte/bar: disons 1500 Yen/semaine soit 6000 Yen/mois (46€/mois)
  • Sorties et dépenses diverses: je vais en club et bar en moyenne une fois toute les deux semaines. Sachant qu’avant toute soirée en club on fait la tournée des combini pour bien s’échauffer et que parfois au retour on mange des ramen à 6h du mat’, ça fait la soirée à 3000 Yen. Je vais aussi parfois à des BBQ ou nomihodai (boisson à volonté) à 2000 Yen. Je craque aussi pour certaines conneries à grignoter dans les combini. On va dire 4000 Yen/semaine en sorties et dépenses diverses, soit 16000 Yen/mois (124€/mois)

TOTAL: 79800 Yen/mois soit environ 620 €/mois au cours actuel du Yen (1€ = 128 Yen le 8 juin 2013)

Conclusion: Va falloir que je trouve de nouveaux étudiants ou un nouveau taf pour financer tout ça !

Au final, je paye pas cher de loyer mais les sorties et les transports sont ce qui me reviennent le plus cher à Osaka. J’ai aussi un budget bouffe conséquent car j’essaye de reprendre du poids (muscle) après avoir perdu 5kg depuis mon arrivée ici donc je dépense beaucoup en viande, poisson, fruits etc…

Un an en visa working holiday au Japon: premières impressions

Enfin à Osaka !

Le billet aller-simple Paris-Osaka m’a coûté 474€, acheté un mois avant de partir sur Opodo.fr via le comparateur Kayak.fr.

welcome kansai

Je suis parti depuis Paris pour le Qatar (durée: 5:30), puis transfert au Qatar où j’ai seulement attendu 45 minutes. Pour le vol Qatar-Osaka le vol a duré 8:30 environ.

qatar airwaysLes deux vols ont étés faits avec Qatar Airways, le personnel à bord est très serviable et les plateau repas sont bons. Je recommande.

L’avion s’est posé à 16:10 à Osaka mais le temps de passer la douane, obtenir la Resident Card qui s’imprimait mal dans leur satané machine et acheter un téléphone portable, je suis parti de l’aéroport à 18:30 puis j’ai mis environ 40 minutes en train pour aller jusqu’à Shinimamiya, je me suis perdu en chemin et je me suis retrouvé dans une rue avec pleins de clodos. J’ai du demander ma route à plusieurs reprises et même à la police qui circulait en bicyclette. Tout ça car j’avais pris la mauvaise sortie à la gare…

toyoA l’hotel où j’ai réservé pour un mois, une amie japonaise que je connais depuis mon séjour en Australie m’attendait. On est allé manger dans un restau de brochettes où j’ai pu goûté de l’estomac de bœuf. Enfin je crois que c’était de l’estomac (j’en mangerais pas tous les jours ça c’est sûr). Après ça je suis rentré à l’hôtel où j’ai tapé la discute avec un australien, une espagnole, une turque et deux autre français. Bonne ambiance dans cet auberge en tout cas.

Au fait, j’ai oublié de préciser que ce n’est pas la première fois que je viens dans ce quartier car j’y suis resté trois jours quand j’étais au Japon il y a deux ans. La même rue d’ailleurs, juste un hôtel différent.

La chambre dans mon hotel est située au cinquième étage, il y fait un froid de canard (pas de chauffage) et la douche est au rez-de-chaussée. Pas de chiotte high-tech japonais, c’est à l’ancienne !

Le lendemain de mon arrivée, en allant me balader pour acheter un adaptateur pour prise électrique je suis passé devant un restaurant français où il y avait ça:

taf restau

J’ai donc poussé la porte du restau pour voir de quoi il en retournait, et j’ai discuté avec le chef, un japonais qui parle français. Je dois le revoir demain avec un CV (japonais ou français ? il ne m’a pas précisé). Il ne m’a d’ailleurs pas expliqué quel genre de boulot c’est, et vu que je ne suis pas vraiment désespéré pour le travail je vais y aller plus par curiosité. Je n’avais pas prévu de travailler dans un restaurant mais on verra bien.

Pour mes impressions sur le Japon, vu que ce n’est pas la première fois que j’y vais je suis un peu « habitué » à toutes les bizarreries mais voilà ce que j’ai remarqué lors de cette première journée à Osaka, en vrac (avec quelques infos utiles):

  • Les gens conduisent comme des tarés à vélo, ils passent à 20 cm des voitures, pas de casques et ils roulent sur les trottoirs.
  • Le nombre de restaurants/snacks et de magasins me fait halluciner. Bon je sais, je suis un gars de la campagne à la base mais quand même, il y en a beaucoup je trouve. Les japonais aiment le shopping, ça c’est sûr.
  • Dans le quartier autour de mon hotel, j’ai l’impression que la moyenne d’âge est de 70 ans et il y a beaucoup de clodo.
  • Pour ceux qui viennent au Japon pour la première fois, je vous conseille d’aller dans un supermarché, c’est vraiment une expérience à part très surprenante la première fois. Beaucoup de poissons, bento, plats préparés en tout genre, thé vert et autres produits non-identifiés.
  • Les corbeaux font un bruit bizarre le matin, et il y a beaucoup de chats errants qui se fightent dans la rue.
  • Le téléphone portable que j’ai acheté n’est pas ergonomique, je galère trop pour écrire des message.
  • Le train est quand même vachement propre et en bon état comparé à ceux de Paris…
  • Ça caille en février à Osaka. 7°c aujourd’hui (22 février 2013) mais j’ai l’impression qu’il fait -10°c. Peut-être à cause de l’humidité ?
  • Le décalage horaire se fait sentir quand on vient au Japon… je pense qu’il va me falloir deux/trois jours pour m’en remettre.
  • Un adaptateur pour prise française m’a coûté 324 Yen à Denden Town, le quartier de l’électronique à Osaka.
  • Mon japonais est pas si mal pour quelqu’un qui à appris seul et sans trop forcer, j’arrive à communiquer avec les gens et à faire des blagues, même si le niveau ne vole pas bien haut (de mes blagues et de mon japonais). Dans la rue j’essaye de parler autant que possible aux gens, je pose des questions, demande ce qu’ils font etc… c’est le seul moyen pour s’améliorer de toute façon, faut pas être timide. J’essaye aussi de parler en japonais avec le staff de l’hôtel.
  • Un des français avec qui j’ai discuté hier soir en arrivant m’a dit qu’il en avait rencontré un qui ne faisait que du woofing, genre deux mois dans une ferme, puis deux mois dans une autre… le bon plan pour voyager au Japon sans dépenser d’argent.

Je ferais un bilan dans une semaine pour raconter comment ça c’est passé pour le boulot et le reste, puis après cela je ferais un article tous les mois pour faire le point.

Pour plus de précision sur la Resident Card ainsi que les téléphones portables au Japon, voir les articles qui y sont dédiés. Je suis bien content d’avoir géré ça dès le premier jour, c’est très facile en fait. Maintenant il me reste à ouvrir un compte en banque et aller faire enregistrer mon adresse sur ma Resident Card (j’ai 14 jours pour le faire).

Voilà pour ce premier jour au Japon.

mat jap

Tags: premier jour japon, impressions osaka, impressions japon, prendre l’avion pour le japon, japon working holiday visa, conseils billet avion japon pas cher,