5 raisons de faire son Working Holiday Visa à Osaka

Vous hésitez entre Osaka et Tokyo pour vous installer durant votre année de Working Holiday Visa au Japon ?

C’est vrai que c’est un choix assez difficile à faire et vous êtes nombreux à me demander pourquoi j’ai choisi de venir à Osaka. Il y a trois raisons à cela:  j’y suis venu il y a deux ans et j’ai bien aimé, j’ai des amis japonais qui pouvaient m’aider ici au début, et c’est plus éloigné de Fukushima (je n’ai pas trop envie de traîner au Nord du Japon…).

C’est donc un choix bien personnel, mais voilà cinq raisons en plus pour venir faire son année de Working Holiday Visa à Osaka:

1 – Osaka est proche de Kyoto, Nara, Kobe, Himeji…

Pour moi c’est un très gros plus comparé à Tokyo: vous pourrez très facilement partir à Kobe, Nara ou Kyoto pour une journée ou une week-end, surtout que ça demande pas mal de temps si vous voulez bien visiter Kyoto.

En plus, si vous restez à Osaka ça veut dire que vous pourrez aller visiter Kyoto durant les quatre saisons ! Et voir les cerisiers en fleurs à Kyoto, où y admirer les feuilles d’automne, c’est plutôt cool.

Osaka est donc une bonne base si vous voulez visiter le kansai, mais d’ici vous pourrez trouver également des vols pas chers vers le reste du Japon (Fukuoka, Okinawa) et des pays comme la Corée du Sud ou Taiwan.

2 – Les gens sont plus cool

Il faut dire aussi qu’on y est moins serré… mais tous ceux que j’ai rencontré et qui sont allés à Tokyo avant m’ont dit que les gens étaient plus sympa ici, et beaucoup plus relax. Je veux bien les croire.

Tokyo ou Osaka

3 – La vie y est moins chère

Loyer et nourriture y sont abordables, comparé à Tokyo… comptez au minimum 35000 Yen par mois pour un petit apart.

4 – Une ville à taille humaine, faisable à vélo

Un gros avantage par rapport à Tokyo: vous pouvez vous déplacer en vélo facilement (il faut faire attention quand même) car c’est plat, et moins grand qu’à Tokyo. Pratique si vous sortez en boîte et que vous êtes bourré ! De Shinimamiya (le quartier des hôtels pour gaijin), comptez environ 40-45 minutes en vélo pour aller au Nord jusqu’à Umeda ou 10-15 minutes pour aller jusqu’à Dotombori.

Ici, un vélo d’occasion coûte autour de 6000 Yen, et en plus vous ferez des économies phénoménales sur les transports (à ajouter au point 3).

5 – Moins de Gaijin

Vous aurez davantage un statut ‘spécial’ ici: vous vous ferez abordez par des personnes âgées (parfois en état d’ébriété) qui vous raconterons leur vie, les gamins vous feront ‘hello’, les gens n’hésiteront pas à vous aider si vous êtes perdu et vous parlerons plus facilement.

Bien sûr, il y a peut-être moins de boulot qu’à Tokyo mais Osaka est une ville super et je ne regrette pas du tout d’avoir passé un an ici !

12 commentaires

    1. Hotel Toyo à Shinimamiya, sinon y’a pleins de guesthouse autour (Mikado est pas mal aussi…). Sinon dans le centre il y a Hana Hostel vers America Mura.

  1. Osaka dispose d’un couloir aérien très stratégique !

    Le vol le moins cher pour Hong Kong se trouve au départ d’Osaka, c’est clair que c’est un bon plan !

    Je serais à Osaka fin Mars pour m’envoler à Hong Kong mais tu seras peut être déjà parti !

  2. Osaka est super cool, plus éloignée de Fukushima que Tokyo, le chateau d’Osaka est magnifique, concernant l’hotel Toyo, que je connais un peu, se renseigner sur le quartier, mais ya en particulier une super salle commune et une super ambiance. Donc je vote comme Mat.

  3. Salut Mat!, super blog mec! Je pars pour le japon le dimanche 23 février avec un visa WH.
    Je suis en pleine méditation sur la destination des 6 premiers mois  » Tokyo Osaka  »
    Tokyo pour moi c’est vus et revus! je pense qu’au fond je n’ai pas trop envie d’y retourner pour le moment.
    Mais Osaka est plus petit, alors je voulais savoir question taf c’est chaud de trouver ?
    Tu pourrais me dire en terme de logement quel adresse où aller au meilleur prix stp, car j’ai commencé à faire le tour mais rien au prix que tu donne sur ton blog.
    La ton visa expire bientôt, tu compte rester combien en temps que touriste après?

    1. Salut et désolé pour la réponse tardive. Pour l’hotel je conseille Toyo, à Nishinari. Sinon tu peux essayer Sachi Peace Hostel qui se trouve juste à côté (la station c’est Shinimamiya sur la JR).
      Pour le taf bien sûr il y en a plus à Tokyo je pense, mais ici tu peux trouver dans la restauration, bars, boites, etc… sinon donnes des cours privés ou écoles de français.
      Et là je suis de retour au Japon en visa touriste (trois mois en plus).

  4. POurquoi choisir uniquement entre Tôkyô et Ôsaka ? Le Japon est vaste et il n’y a pas que ces deux villes, loins de là. Avant de m’installer à Fukuoka, je n’ai pas pensé une seconde à ces deux endroits.

  5. Merci à l’auteur pour cet article!

    Je suis d’accord avec béné, il n’y a pas que Tokyo et Osaka!

    Pour ma part, J’ai habité au Japon pendant 3 ans et je suis allé à Tokyo, Yokohama, Osaka et Fukuoka et je peux vous donner mon impression sur ces quatres villes qui sont incroyablement différentes (si vous êtes pvtiste, il faut bien réfléchir !) J’ajoute que c’est mon avis personnel, c’est à la fois mon ressenti sur place mais c’est également appuyé sur des statistiques réelles sur les préfectures.
    Fukuoka: c’est une ville hyper propre et super agréable! ( je crois même que c’est la ville la plus propre que j’ai jamais vu) et elle est de surcroît très jolie ( je pense surtout au niveau de la côte , des plages ,de la mer qui est propre elle-aussi etc…) il y a pas mal d’opportunités car c’est une ville dynamique et en pleine croissance. Kyushu est par ailleurs un endroit magnifique ! ( les plus beaux paysages du Japon y sont comme kumamoto et ses volcans, la ville de nagasaki etc…) et ses habitants ne vivent pas au même rythme que ceux de l’île principale, c’est un gros plus. Enfin, atout positif majeur, il y a la proximité avec la Corée que j’affectionne énormément pour la nourriture et ses habitants. Pour moi, ça change du Japon habituel ! En revanche, il y a assez peu d’étrangers (pas très facile pour se débrouiller ) donc 4 étoiles **** ( + pour propreté, confort et beauté, – peu d’étrangers, difficile lorsqu’on vient de débarquer)
    Osaka : C’est une ville un peu plus grande et qui offre aussi des opportunités mais c’est la plus sale et la plus pauvre dans tout le Japon ( un peu le marseille de France), les gens d’Osaka parlent un dialecte différent ce qui peut être assez déroutant mais c’est l’histoire qui veut ça. J’ajoute que pour ceux qui aiment la corée, comme moi, il y a une importante communauté coréenne à Osaka ( mon petit ami est Coréen d’ailleurs). Kyoto n’est pas très loin et ça c’est, je le pense, le point fort d’Osaka (car Osaka est une ville un peu moins jolie que Kyoto ) A part ça, son château en son centre est très joli et permet de donner un certain charme à la ville ! Seul problème d’Osaka à mon goût , c’est une ville qui s’appauvrit et qui n’est pas aussi dynamique que les autres donc pour les opportunités pvtistes, c’est moins mirobolant ( ce n’est que mon avis) donc mitigé 3 étoiles *** ( + pour la proximité avec kyoto et le japon traditionel / – pour le dynamisme un peu en berne et la propreté par rapport aux autres grandes villes)
    Yokohama : Curieusement, les gens y pensent moins mais c’est la deuxième ville du Japon en terme d’habitants et de richesses . Cette ville possède le plus gros chinatown du Japon ( pour les amoureux de la chine qui doivent séjourner au Japon, à Yokohama, vous aurez les deux pour le prix d’un ) Cette ville est également la grande ville la plus proche du mont et c’est très symbolique quand on habite le japon d’être au pied de cette montagne (là aussi ce n’est que mon avis)… Il y a énormément de grosses entreprises et d’habitants mais peu d’étrangers à cause de Tokyo qui lui fait pas mal d’ombre (je n’y ai passé que 5 mois mais c’est vraiment une ville à essayer en tant que pionnier pvtiste) Dernier avantage non négligeable , Tokyo n’est pas très loin et si un jour vous avez envie de déambuler dans la capitale, ça ne fera pas cher le billet) donc 5 étoiles ***** ( + mon coup de cœur car peu connue, peu médiatisée mais qui a tellement à offrir – je ne lui vois aucun côté négatif…)
    Tokyo: C’est une ville tout bonnement titanesque… la première fois que je suis arrivée, j’ai été époustouflée ! ! Tokyo est tellement énorme que de simples quartiers sont de véritables villes dans la ville et ça permet une énorme diversité entre les quartiers ! Alliant le traditionel avec asasuka et ses temples avec les parcs en tout genre, des quartiers jeunes et branchés( shibuya et harajuku), des quartiers pour geeks et fans de technologies comme akihabara et enfin des quartiers d’affaires et business (Y en a pour tous les goûts donc) Dans Tokyo, on ne peut pas s’ennuyer et chacun y trouve son compte. Curieusement je ne partage pas l’avis de l’auteur de l’article concernant la présence de gaijin, j’ai vu plus de gaijin dans les rues d’Osaka que dans les rue de Tokyo car Tokyo est tellement énorme que proportionnellement, les gaijin sont bien plus dilués dans la multitude de Japonais. (d’ailleurs à Osaka, j’ai souvent parlé à des prof de français qui se plaignent du faible nombre d’étudiants par rapport à Tokyo car en proportion il y a bien plus d’étrangers qui enseignent à Osaka que d’étudiants qui veulent apprendre les langues contrairement à Tokyo qui est plus ouverte sur l’international)
    Enfin, Tokyo, c’est surtout un incroyable concentré de technologie ! bien supérieur à celui des autres villes … on est quasiment à la pointe de tout ce qui se fait de mieux au Japon. De plus son économie et son dynamisme restent en constante augmentation, ce qui est bon pour le marché de l’emploi et donc avantageux pour les pvtistes qui doivent financer leur voyage. Donc 4 étoiles **** ( + Tokyo offre énormément de choses et ne dors jamais de plus il est plus facile d’y travailler qu’ailleurs, – ceux qui n’aiment pas le gigantisme sont mal tombés car c’est la plus grosse ville du monde…)
    Voilà voilà j’espère que mon petit témoignage aidera les pvtistes dans leur choix !

    Il y a bien sûr d’autres villes qui méritent d’être mis en lumière et où j’aurais aimé me rendre comme Nagoya (8 millions d’habitants, ceux qui aiment le brésil et l’amérique du sud doivent impérativement s’y rendre ) Sapporo ( la capitale du Nord) kitakyushu( la sœur de fukuoka), Hiroshima ( qui d’après les témoignages est une des plus belles villes du Japon) !!

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *