vivre au Japon

Vivre au Japon: comment faire ?

vivre au Japon

Vous rêvez d’aller vivre au Japon pour quelques semaines, quelques mois voire plusieurs années, mais vous ne savez pas comment vous y prendre… ça tombe bien, ce guide est fait pour vous.

Tout d’abord on ne peut pas débarquer au Japon les mains dans les poches. Pour commencer, il vous faudra un passeport, un billet d’avion pour vous y rendre et un billet pour en repartir (pas obligatoire cependant). Vous ne pourrez donc pas rester sur le territoire japonais indéfiniment.

Si vous venez pour la première fois au Japon, on collera dans votre passeport un autocollant qui vous indiquera jusqu’à quand vous pouvez rester sur le territoire. Il s’agit d’une autorisation de rester sur le territoire japonais (mais tout le monde appelle ça un visa touriste), qui vous permet de rester trois mois au Japon, plus précisément 90 jours.  Vous devrez donc partir avant la date limite indiquée sur cet autocollant.

Vivre au Japon visa Ce visa ne vous permet PAS de travailler au Japon, cela dit vous pouvez en profiter pour voyager, visiter et si c’est votre objectif chercher des opportunités de boulots, ou voir si vous êtes capable de vous adapter à la vie au Japon. Donc si vous voulez absolument vivre au Japon, je vous recommande de venir passer trois mois en visa touriste. Vous verrez si ça vous plait autant que vous l’avez rêvé.

Autres points importants qui vous aideront à pouvoir rester au Japon: vos compétences en langue japonaise, vos diplômes et enfin vos compétences. Vous êtes doués en pâtisserie ? boulangerie ? menuiserie ? ou vous avez un autre savoir-faire bien français ? ça pourra jouer en votre faveur.

Quelles sont donc les autres solutions pour rester plus longtemps au Japon ?

Il existe une vingtaine de visa pour vous aider à rester au Japon. Voici les solutions les plus courantes:

1 – Quitter le Japon quelques jours (en Corée du Sud, à Taiwan…) puis revenir pour faire un second visa touriste

Certains gaijin font ça: ils prennent un billet d’avion vers la Corée ou Taiwan, y passent quelques jours puis reviennent au Japon. On leur redonne un second visa touriste à l’arrivée, et c’est reparti pour plusieurs mois au Japon.

Attention, vous ne pouvez pas faire ça indéfiniment sinon l’immigration verra votre manège et vous serez interdit de territoire. A faire en cas d’urgence donc.

Autre solution: faire rallonger la durée de son visa touriste au bureau de l’immigration le plus proche. Apparemment il faut une raison valable pour pouvoir faire, donc à essayer…

2 – Faire un working holiday visa

La solution la plus simple pour voyager et vivre au Japon pendant un an. Vous pourrez chercher du travail légalement, voyager ou bon vous semble, et pourquoi pas profiter de cette année pour trouver un taf qui vous permettra d’obtenir un visa de travail ou vous marier.

3 – Faire des études au Japon

Une bonne option pour rester au Japon. Vous pourrez bosser à côté mais les cours peuvent vous bouffer pas mal de temps.




4 – Travailler pour une boîte japonaise

Si vous réussissez à obtenir un visa de travail, bingo ! Le visa de travail est valable quatre ans mais vous devrez bosser au minimum un an pour la boîte qui vous a embauché.

5 – Se faire envoyer au Japon par sa boîte française

Pareil, il faut avoir du bol et un certain niveau de compétences. Ce n’est pas la solution la plus facile si vous voulez vivre au Japon je dirais.

6 – Monter un business au Japon

Il faudra avoir une grosse somme d’argent à débourser, mais si vous avez les moyens de monter une crêperie à Osaka…

7 – Le visa culturel

Aussi appelé ‘Visa Activité Culturelles’. Il permet de rester un an au Japon à condition ‘d’étudier’ (quelques heures par semaine) le karaté, l’aïkido, la calligraphie japonaise, l’ikebana (l’art floral)… bref n’importe quel savoir-faire japonais. Pas mal de gaijin que je connais l’utilise pour rester au Japon.

8 – Se marier

La solution ultime à condition d’être désespéré ou d’avoir trouvé l’âme sœur au Japon, se marier. Réfléchissez bien avant de sauter le pas car les différences culturelles avec les japonais peuvent être importantes (voir ici) .

Voilà, j’espère que ces quelques idées vous donneront des pistes pour réaliser vos projets de voyages ou de séjours à long terme au Japon.

Pour plus de détails sur les visa, allez sur le site de l’ambassade du Japon en France. Il y a tous les détails et les listes de papiers à fournir pour obtenir un de ces différents visa. Merci de laisser un commentaire si vous avez des conseils ou s’il y a des points à ajouter/modifier.

Si vraiment vous êtes désespéré de vivre au Japon, vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un avocat qui parle anglais au Japon et qui pourra vous aider dans vos démarches (un pote à moi à commencé à le faire d’ailleurs). Vous trouverez des adresses d’avocats dans les magazines pour gaijin genre Kansai Scene.

4 commentaires

  1. Merci beaucoup pour tout les renseignements !
    Je pense prendre un visa vacance pour découvrir le pays et voir si je peux y rester un peu plus si cela me plais :D

  2. Bonjour Mat, je souhaiterai revenir sur un sujet :

    “Aussi appelé ‘Visa Activité Culturelles‘. Il permet de rester un an au Japon à condition ‘d’étudier’ (quelques heures par semaine) le karaté, l’aïkido, la calligraphie japonaise, l’ikebana (l’art floral)… bref n’importe quel savoir-faire japonais. Pas mal de gaijin que je connais l’utilise pour rester au Japon”

    Je suis moi même intéressé par ce type de visa, j’ai fais des recherches sur internet mais je n’ai rien trouvé de vraiment concret, ça parle à chaque fois des procédures mais dans des termes vagues….j’ai donc essayé de me tournée vers des gens mais bizarrement très peu sont au courant, j’ai finalement trouvé quelqu’un qui a essayé ce type de visa, mais finalement l’administration qui avait dit oui c’est finalement rétracté et cela n’a pas été possible pour cette personne d’en retrouver une autre.

    Or tu sens dire que tu as connu plusieurs personnes qui ont utilisé ce type de visa. Pourrais tu m’en dire plus… car il est vrai que à ce niveau là, je galère dans mes recherche de structure accueillant des étrangers.

    je suis actuellement en France, mais retournant au Japon cet été, j’aurai pu faire le déplacement pour rencontrer les personnes… vu que je vais a osaka justement.

    Merci de ton attention.

    Dimi

    1. Salut

      C’est des connaissances à moi (et connaissances de connaissances) qui avaient ce genre de visa donc j’en sais pas plus, mais si tu vas à Osaka cet été essaye de rencontrer d’autres français qui vivent là-bas. Y’a un bar tenu par un français qui s’appelle Osaka Salon, peut-être que tu y rencontrera du monde qui saura mieux te conseiller. Désolé de pas pouvoir aider davantage.

  3. “Vous ne pourrez donc pas rester sur le territoire japonais indéfiniment”

    Comment ça?
    Et si on veut rester définitivement ?

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *